Pancréas artificiel

Cet article a été écrit sur un de mes précédents blog en octobre 2014. Bien qu’il ait 6 ans, il est encore d’actualité et permet même d’avoir le recul nécessaire pour mieux appréhender les innovations actuelles.

Effectivement ! Si j’avais sorti cet article en disant qu’il était actuel, peu de personnes l’auraient remarqués. On a trop tendance à s’enthousiasmer des innovations qu’on nous présente dans la presse, et s’imaginer que le progrès va très vite. Hors en réalité il ne vas pas si vite.

Le dispositif :

L’université de Boston à mis au point un pancréas artificiel. Ce dernier traite uniquement le diabète de type 1.

Il consiste à administrer automatiquement de l’insuline pour éviter les pics d’hyperglycémies.

Mais comment ça fonctionne ?

Le dispositif se compose d’un capteur d’insuline (une fine aiguille sous la peau) et d’une pompe à insuline et de glucagon.

Ce dispositif a été testé sur une cinquantaine de patient pendant 5 jours.

Régulation de la glycémie :

C’est quoi le diabète de type 1 ? Et c’est quoi l’insuline et le glucagon ?

Tout d’abord il est nécessaire de comprendre comment fonctionne la régulation de glycémie. La principale source d’énergie des cellules est le glucose, et l’organisme veille à sa disponibilité en maintenant un taux sanguin constant (entre 0,7 et 1,1 g/l). Une glycémie élevée en permanence se révèle toxique pour l’organisme.

Le diabète de type 1 :

Cela ne m’explique toujours pas ce qu’est le diabète de type 1 !

Le diabète de type 1 est une maladie auto-immune (le système immunitaire s’attaque à des tissus ou cellules de son propre organisme). Dans notre cas, le système immunitaire s’attaque aux cellules bêta du pancréas, ce qui empêche la création d’insuline. D’où la nécessité pour les personnes atteint de cette pathologie de s’injecter régulièrement de l’insuline.

D’accord, mais pourquoi parle t’on du diabète de type 1 ? Y a-t-il d’autres types de diabètes ?

On parle aussi du diabète de type 2. Dans ce cas, le pancréas produit bien de l’insuline, mais les cellules sont insensibles à l’insuline, par conséquent elles n’absorbent plus de glucose qui reste en quantité excessive dans le sang.

L’avenir :

Mais ce n’est pas tout ! La société Defymed travail sur une solution innovante de pancréas artificiel résolvant le diabète de type 1.

Il s’agit d’un pancréas bio-artificiel. Il est constitué d’un disque implantable sous l’abdomen contenant des cellules pancréatiques obtenues par génie génétique.

Les premières expérimentations sur l’homme auront lieu d’ici 2016.

Sources :

Livre :
Le grand Larousse du corps humain, de Steve Parker (publié en 2008)

Magasine :
Biofutur – septembre 2014

Site :
https://defymed.com

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *